Randonnée – La Cascade Pichon

Difficulté : facile

Durée avec enfant en bas âge : 1h
Région : Est / Saint-André
Pour s’y rendre :
– Prendre la direction de St-André et prendre à droite chemin Miguel. Continuer tout droit et prendre le chemin de cannes. On arrive à un embranchement : en face une maison, à gauche un lotissement et à droite un chemin marqué “Propriété privée”. Garez-vous proprement pour ne pas gêner.

Coordonnées GPS : Point de départ dans Waze

Notre expérience de la randonnée de la Cascade Pichon

Le début du sentier commence sur la droite, par l’indication “Propriété privée”.
Nous prenons ce chemin, en longeant la maison en la laissant sur notre gauche.

Le temps n’est pas au rendez-vous, il y a de la grisaille.

Très rapidement, on arrive à la fin de la propriété, on voit un portail sur la gauche.

Il faut continuer sur la droite, puis juste après à gauche. 
On traverse les champs de cannes à sucre.

Puis nous arrivons sur un embranchement au niveau d’un manguier.

Nous prenons à droite. 

A cet endroit, les herbes sont très hautes. Elles dépassent largement Lilo (bientôt 3 ans) et Lila (4 ans). Mais cela n’a pas l’air de les déranger…

Jusqu’ici la randonnée à l’air de leur plaire… et ils nous demandent à répétition : “Elle est où la cascade ?”

Ensuite, on arrive à un embranchement en Y. Nous y faisons une petite pause.

Il faut prendre sur la gauche, et environ 10 mètres après le sentier démarre. Il n’y a aucune indication (pas de panneau).

On s’enfonce dans la foret, c’est joli.

On commence à entendre la cascade. Par moment, on voit d’autres sentiers, nous cherchons toujours à descendre.

Lilo et Lila arrivent parfaitement à descendre tout seul. Même Lilo ne veut pas qu’on lui donne la main (oui Môsieur est en âge de savoir tout faire tout seul), ce qui lui a valu une belle “cascade en allant à la cascade !”

Ca glisse par moment… il faut faire attention… mais le plus dérangeant ce sont les moustiques !!! Heureusement que nous avions prévu des pantalons longs et anti-moustique !
On arrive bientôt en bas. La végétation est belle. On voit des gros pieds de bambous… puis elle est là… LA CASCADE !

La cascade pichon et son bassin à st andré

La cascade est très belle et son bassin aussi.

Il y a quelques déchets qui traînent… que nous prenons le temps de ramasser… C’est dommage de gâcher de si beaux endroits !

Les enfants descendent directement pour tremper les pieds. Mais il fait trop froid pour s’y baigner complètement (on est fin mai)

Nous faisons pique-nique et nous restons environ 1 h.

Le temps est mitigé… avec quelques averses de pluie.

Nous reprenons le même chemin pour le retour.

En conclusion

Nous avons mis environ 1 heure pour le trajet aller/retour et nous sommes restés environ 1 heure au bassin.

Il faut prévoir impérativement de l’anti-moustique pour rejoindre la cascade Pichon !!
Le gros point noir pour rejoindre la cascade, c’est qu’à aucun moment on voit un panneau indiquant “Cascade Pichon”… C’est un peu dommage.

Avec un bébé en porte bébé randonnée ou des jeunes enfants, cette randonnée est idéale pour sa durée et son niveau de difficulté.

Randonnée – La piste de Bois de Nèfles

Difficulté : facile

Durée avec enfant en bas âge : 2h30
Région : Ouest /  Haut de Saint-Paul
Pour s’y rendre :
– Prendre la direction de la Route Forestière des Cryptomérias (haut de St-Paul), et tourner sur la gauche vers la forêt de Sans Soucis. Continuer sur 4 km et s’arrêter lorsque l’on voit le panneau du la gauche “Piste de Bois de Nèfles”

Coordonnées GPS : Point de départ dans Waze

Notre expérience de la randonnée de la Piste de Bois de Nèfles

Une fois garé sur les petits emplacements devant le panneau “Piste de Bois de Nèfles”, les enfants sont contents de faire une randonnée.

Pour le moment le soleil est présent, mais le ciel va bientôt se couvrir. Ainsi on habille les enfants avec des tee-shirts manches longues pour éviter qu’ils attrapent froid.

Le sentier démarre et est très large. On voit que les voitures ont déjà circulées (on voit des traces au sol).

Nous faisons descendre par moment Lilo du porte bébé randonnée car le sentier a peu de dénivelé. Mais attention aux glissades car il y a quelques cailloux et pierres.

La promenade est agréable. Il y a beaucoup de verdures sur les côtés.

Nous arrivons en face de clôtures et nous devons longer des prairies. Le paysage fait rappeler celui de la Normandie.

Je suis toujours aussi étonnée des paysages divers et variés que l’on peut découvrir lors d’une même promenade ! (surtout à la Réunion !)

Au niveau du croisement : descente à gauche, et montée à droite, nous décidons d’entamer le chemin de gauche qui descend.

Nous voyons une multitude de fleurs colorées qui égayent le paysage. On appelle cela les ”pestes végétales”, c’est-à-dire des plantes exotiques envahissantes.

A deux reprises nous croisons des oiseaux de la Vierge (passereau à la tête bleu et au plumage marron) qui se laissent approcher pour qu’on les prenne en photo. Ils restent tellement proches de nous que l’on dirait qu’ils ont quelque chose à nous dire !

Les nuages commencent à arriver… on est en plein dans le brouillard.

Nous croisons un goyavier avec des fruits mûrs… Maman, Papa et Lila en profitent pour faire le plein de vitamines !

Lilo n’en profitera pas, car on vient de s’apercevoir qu’il s’est endormi dans le porte bébé de randonnée.

Nous longeons beaucoup de vignes marronnes. A certains endroits on voit qu’elles ont été coupées volontairement pour faciliter le passage, car c’est une peste très envahissante.

En plus, les vignes marronnes ont des petites épines qui s’accrochent facilement aux vêtements.

D’ailleurs Lila a marché sur une branche de vigne marronne et s’est éraflée l’arrière de la cheville. Ça semble un peu douloureux pour elle.

Nous arrivons a un croisement (environ 2.5km depuis le début). on pourrait continuer sur la gauche sur le sentier, et sur la droite on voit une barrière.

Nous décidons de nous arrêter pour faire un pique nique.

Une fois rassasiés, nous faisons demi-tour. Lors du chemin de retour, nous prenons un chemin qui monte vers les cryptomérias, avec beaucoup de ronces et très serrées. Cela amuse beaucoup Lila ! 50 mètres plus loin, on rejoint le chemin principal.

En conclusion

Une randonnée intéressante car il y a peu de dénivelé, et pas de rochers ou grandes marches à franchir.

Les pestes colorées, les goyaviers, et les prairies égayent cette ballade.

Elle est idéale si vous avez un enfant de 2 ans environ, car l’enfant peut marcher à certains endroits. Mais le porte bébé randonnée est nécessaire au bout d’un certain temps.