Randonnée – La Ravine Bernica et Bassin Pigeons

Difficulté : facile

Durée avec enfant en bas âge : 1h00 aller/retour
Région : Ouest / St-Paul
Pour s’y rendre :
– Depuis la chaussée Royale de Saint Paul, prendre la route en direction du Tour des Roches. Prendre le chemin Ravine Bernica. Un petit parking se trouve sur la droite arès le radier. L’entrée du sentier est de l’autre côté de la route. 

Notre expérience de la randonnée de la Ravine Bernica et Bassin Pigeons

Nous avons décidé de faire cette randonnée au petit matin d’une nuit très très pluvieuse.

Il est 9h30 et l’humidité commence déjà à se faire sentir en cette fin du mois de janvier.

Toute la famille se met de la crème solaire et de la lotion anti-moustique.

Maman enfile le porte-bébé randonnée avec le petit bonhomme sur le dos.

C’est parti !

L’entrée du sentier se fait juste avant le radier qui est un peu submergé à cause de la pluie de la veille.

Dès le début de la promenade, le ton est donné : il faut se mouiller les pieds !

Avec toute la nuit de la pluie, le chemin est inondé d’eau. Notre petite de 3 ans est ravie de pouvoir marcher dans l’eau ! 

On arrive rapidement devant une habitation, le sentier continue sur la gauche, marqué avec un rocher blanc.

Puis encore de l’eau ! A certains endroit Papa est contraint de porter la petite car l’eau arrivait bien au dessus de ses genoux !

Ensuite nous arrivons dans des herbes hautes. A certains endroits des palettes ont été posées au sol pour faciliter l’accès à certains passages. On commence à croiser nos compagnons de promenade : des crapauds !

Nous apercevons quelques papyrus.

Le chemin nous amène au bord du bassin où nous voyons brièvement des poules d’eau. L’eau n’est pas très claire. La baignade n’est pas possible ici.

Nous longeons le bassin et nous arrivons en bas d’une falaise….

 

… face à des marches taillées dans les rochers.

Le paysage commence à changer… le terrain qui était plat jusqu’ici commence à être plus sportif. Ça monte !

Et on entre comme dans une forêt tropicale envahit de feuilles et de lianes.

Avec la pluie de la veille et l’humidité, le frottement des feuilles nous mouille au fur et à mesure.

Le chemin est très étroit et parfois avec beaucoup de boue. C’est une alternance de passage de verdures et de roche où on a l’impression d’être comme dans une petite grotte.

Certains endroits sont un peu compliqués qui nécessite que la petite donne la main. Car si on se penche un peu trop on voit le bassin en contrebas.

Et Maman avec le petit dans le porte bébé doit parfois jouer les acrobates… car il faut parfois tenir le pare soleil du porte bébé pour qu’il ne se prenne dans les branches, et à un endroit il faut même s’accroupir complètement pour pouvoir passer sous un gros arbre.

 

On arrive enfin au bout du chemin, où l’on arrive sur un belvédère, avec une vue sur une petite cascade (que l’on voit sur le fond de la photo).

Nous restons quelques minutes à admirer la cascade, et à reprendre quelques forces (banane, compote et eau) et nous repartons car nous remarquons que nous sommes sur le territoire des moustiques… et ils commence à piquer malgré l’anti-moustique !

Le  retour se fait sur le même chemin qu’à l’aller.

En conclusion

Une randonnée bien sympathique à faire en famille et qui n’est pas très longue à faire.
Si vous ne voulez pas vous mouillez les pieds, il vaut mieux la faire lors de la saison sèche.

Certains diront que le chemin est un peu compliqué à faire avec des enfants, car le chemin longe la falaise et si on se penche un peu trop on pourrait glisser (surtout lorsqu’il a bien plu). Mais si on surveille bien les enfants et en leur donnant la main dans les passages qui sont un peu plus compliqués, ce n’est pas insurmontable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *